Prendre la pose: 

Série de photographies résultat de performances depuis 2015 à 2019.

"Dans les années 1964/65,1970, j’ai réalisé plusieurs modelages sans me servir de modèle. Je modelais jusqu’au moment où la sculpture m’échappait."


Réactivation. Être le matériau.


Prendre la pose, c’est rattraper la sculpture pour la prolonger.

Imitation. état de disponibilité par rapport à la sculpture.
Prendre la pose, la sculpture existe plus que mon corps.
Exercice périlleux.

Pour parvenir à prendre la pose, à me mettre en  situation avec la sculpture, proche de la performance, je ressens toutes les impossibilités que mon corps a pour lui ressembler, il faut le contraindre, le tordre, le disloquer.
 

Les accessoires.
Je déteste ce qui est sérieux. il faut que ça soit drôle, il faut que les accessoires utilisés soient aussi nécessaires que des prothèses pour être au plus près de la ressemblance à la sculpture.

 

Constat photographique.
J’ai posé avec chacune des sculptures, plusieurs clichés ont été réalisés.

Portfolio Prendre la pose (Document PDF)

 © 2019 Jacqueline Gueux